Archives de l’auteur : Mélanie

Se réinventer ou tout simplement… se trouver

J’aurais pu de manière très pragmatique intituler ce post « Ma nouvelle identité » et vous expliquer en quoi ces nouvelles couleurs douces et ce graphisme floral sont plus alignés avec mon image. Mais bien au-delà de l’aspect esthétique de ma nouvelle identité, c’est bien le « pourquoi » de cette nouvelle image qui est intéressant. Il y a en effet des moments dans la vie, des rencontres qui comptent plus que d’autres, qui sont un révélateur permettant d’amorcer un tournant dans notre parcours. C’est la conjugaison de tous ces éléments qui m’a conduite à repenser mon identité. Un livre, une envie, une rencontre et surtout beaucoup de questionnement et de patience.

S’interroger

Je n’ai jamais vraiment été conformiste même si j’aime poser certaines règles, mais faire comme tout le monde m’a toujours interrogé : généralement si tout le monde le fait je pars du principe qu’il faut justement se poser la question. Mon aventure commence avec la lecture de « Le livre du Hygge – Mieux vivre, la méthode danoise » de Meik Wiking, ouvrage largement galvaudé dans la presse. Cet enthousiasme pour ce livre m’a poussée à m’y intéresser, histoire de me faire ma propre opinion. La thématique « hygge », qui pourrait sembler un peu futile au premier abord, permet en réalité d’aborder les notions de confort, de vivre-ensemble et de bien-être. Cette description d’une vie simple et bonne était séduisante, ces questions sur la notion de bonheur ont fait écho en moi… Je savais que je n’étais pas totalement en phase avec moi-même, je le sentais. Je me suis alors intéressée à cette question du bonheur (à ma petite échelle), d’une vie plus simple et minimaliste. J’ai lu, parcouru des blogs aussi, avec des auteurs (souvent américains – <3 voir le blog et compte Instagram « A small life » @asmalllife) aux parcours inspirants.

Expérimenter

Cette recherche d’une vie plus simple, sans surconsommation s’est donc logiquement répercutée sur mon travail. L’envie m’est alors venue d’aligner mon travail avec mes valeurs et mon identité. C’est travailler sur un intérieur pour qu’il réponde le mieux possible aux besoins de ses habitants bien-sûr mais sans pour autant créer une décoration « à la mode » ou faire parce que « c’est tendance ». C’est arriver à se détacher du jugement d’autrui, du « il faut faire comme ça » parce que c’est la norme, arriver à s’affirmer, à prendre confiance en soi ! C’est intégrer une notion de temps et notamment de patience (trop souvent oubliée aujourd’hui) dans laquelle la décoration ne s’achève pas à un instant « t » mais évolue tout au long de notre vie. Aller vers plus de simplicité et d’authenticité pour une décoration agréable et facile à vivre dans le temps. Et puis, c’est aussi intégrer une notion qui est souvent évincée en matière de décoration : l’imperfection. Je crois que l’imperfection est nécessaire en décoration parce qu’elle insuffle de la vie à nos intérieurs. Quoi de plus déprimant qu’un intérieur parfaitement lisse, ultra contemporain, sans rien qui traine ?! (En plus ce n’est même pas la réalité, soyons honnêtes…). Comme le dit parfaitement bien la styliste d’intérieur Emily Henson, il faut se rebeller « contre ces intérieurs impeccables, sans désordre et parler des vrais maisons du genre de celles que beaucoup d’entre nous habitent ». Comment ne pas être d’accord ? J’ai compris également que ce qui me motivait était de changer les intérieurs en foyers confortables dans lesquels ses habitants pourraient se « lover » et où chacun pourrait trouver sa place, enfants comme adultes.

Se trouver

Est venu alors le temps d’exprimer ces évolutions dans ma manière de voir et de ressentir les choses. La vie étant bien faite, j’ai été amenée à rencontrer Laura, créatrice d’identité de marque, qui m’a largement aidée et accompagnée dans l’expression de ces changements. Au-delà du travail graphique, j’ai pu expérimenter un gros travail d’introspection nécessaire pour exprimer tout ce qui était en moi et qui se faisait de plus en plus présent. Me réinventer, aligner mon image avec mon identité professionnelle était devenu essentiel. On a parlé, beaucoup… Comme je peux le faire avec mes clients. Il est souvent question d’intimité et de parcours de vie. J’ai évoqué mes deux amours : le Portugal et la Finlande ; cette dualité qui me constitue, mon esprit bohême et rebelle qui se mêle malgré tout à un besoin de règles, cette envie de simplicité et d’authenticité. Ces échanges bienveillants et rassurants étaient agréables, se laisser porter par une collaboration créative aussi… J’avais également l’envie de retrouver du « réel », de la matière, dans mes carnets d’inspiration, revenir à de l’expérimentation, à des dessins (là encore loin des projections 3D lisses) comme j’ai pu le faire en Arts plastiques ou en école d’architecture. Je ne voulais pas que mon carnet d’inspiration ne soit qu’un document PDF sans âme. Je voulais que ce carnet, qu’allaient tenir mes clients entre leurs mains, soit un peu comme un magazine, un livre qu’on a plaisir à feuilleter, qu’ils aient eux-mêmes plaisir à se projeter dans leur futur foyer. Je souhaitais également que le packaging serve d’une certaine manière ce carnet, tout en sobriété. J’ai alors opté pour des papiers simples mais dont la texture était attirante : le calque et le kraft. Enfin, pour parfaire l’ensemble, je suis allée vers un procédé qui appelait à la pratique : le tampon. Pour cela, Laura m’a présenté Anna de Stempelfabrik qui a décliné mon logo dans un magnifique tampon (<3). Sa démarche était inspirante, il n’y avait qu’à lire sa carte de visite : « Bien plus qu’un tampon, un geste qui ramène à l’enfance. Une esthétique singulière. […] Une démarche authentique. » Tout ce travail de recherche et d’expérimentation a été un vrai plaisir ! Et puis, après tout, même si ce processus était en partie stressant (le changement, l’inconnu… la ritournelle habituelle quoi) et que la questionnite aigüe était toujours présente dans un coin de ma tête, cette aventure a été positive. Je me suis trouvée personnellement et professionnellement et surtout j’ai rencontré des filles en or, des collaboratrices-amies-entrepreneuses de talent qui m’ont conforté dans mon projet et m’ont insufflé leur énergie solaire que j’espère maintenant retranscrire chez mes clients !

(Merci à toi Laura @laurapeterman pour ton travail bien-sûr mais aussi et surtout pour ton empathie et ta bienveillance qui ont rendu ce projet professionnel si personnel. Merci à toi Anna @sfcolmar pour ton enthousiasme et ton énergie débordante qui font chaud au cœur.)

Crédit photo : Mélanie Cotton

Comment décorer son balcon pour l’été?

L’été, les journées assommantes de chaleur se terminent souvent aux terrasses des cafés ou tranquillement sur son balcon, seul ou accompagné. On lit un livre allongé sur un tas de coussins en lin, on boit un verre entre amis à la lumière des guirlandes ou on se relaxe simplement et on laisse filer la soirée doucement entrecoupée par les discussions et les rires des voisins… Que vous ayez un petit bout de balcon ou une terrasse spacieuse, vous pouvez toujours y apporter une touche déco. L’été, on laisse un peu de côté pour quelques mois la décoration de son intérieur (qu’on retrouvera bien assez tôt à la rentrée) pour se concentrer sur son extérieur. Petit tour d’horizon de 6 grandes idées déco pour aménager et profiter de son balcon cet été.

1. Un balcon comme un jardin

Optez pour un bout de gazon artificiel (il y en a de très beaux maintenant) et quelques plantes çà et là et le tour est joué ! Pour ceux qui ont vraiment la main verte, vous pouvez installer un petit jardin de ville qu’on trouve facilement en magasin de bricolage. Mais si vous ne voulez pas y mettre trop cher, une petite astuce : récupérez des vieilles caisses en bois ou des caisses de bouteilles de vin (côté déco c’est top !) et transformez-les en jardinières. Vous aurez alors le plaisir d’agrémenter vos salades avec des radis et des tomates-cerise que vous aurez vous-même cultivés ! Pensez aussi aux palettes qui peuvent faire un joli jardin suspendu et accueillir les herbes aromatiques ou une jolie composition de plantes grasses.

2. Un balcon comme une guinguette

Pour accueillir vos amis dans un esprit guinguette sur votre balcon, le maître mot est de multiplier guirlandes d’extérieur, lampions et lanternes. Côté shopping, La case de cousin Paul a une collection Outdoor parfaite pour apporter de la couleur et de la gaieté.

3. Un balcon comme un salon scandinave

Pour ce faire, misez sur la sobriété du mobilier extérieur et des couleurs, n’encombrez pas trop votre balcon : deux chaises ou fauteuils, une petite table, des coussins, une petite touche lumineuse et quelques plantes. Optez pour des couleurs neutres et douces (des camaïeux de gris, blanc, beige et noir) ; les plantes apporteront le côté nature et pensez aussi à un joli tapis en fibres naturelles pour le côté brut. Vous n’avez plus qu’à vous prélasser…

4. Un balcon comme un refuge cocooning

L’été, votre balcon peut également être un refuge cocooning, tout comme votre salon l’hiver. Pensez hygge ! Une palette au sol pourra accueillir un matelas d’extérieur sur lequel vous multiplierez les coussins et plaids en lin lavé. Pour rendre l’ambiance cosy à souhait, intégrez tapis d’extérieur et lanternes. Pensez là-aussi à utiliser des couleurs douces. Et si votre balcon est petit, cela ne le rendra que plus cosy !

5. Un balcon comme un intérieur boho

Comme pour votre salon boho, si vous voulez un balcon avec une ambiance bohème il faut miser sur les textiles déco aux motifs ethniques : multipliez tapis, coussins et tentures qui peuvent être de simples draps tendus à l’extérieur. N’oubliez pas les guirlandes, les bougies et les paniers bien sûr !

6. Un balcon comme une partition colorée

Pour amener un peu de gaieté et de pep’s sur votre balcon, vous pouvez miser sur du mobilier aux couleurs acidulées. Fermob propose de très belles collections. Le linge de maison coloré et aux motifs floraux est aussi une bonne alternative.

Crédits photos : Pinterest

Projet Story #1 – Une location AirBnB aux accents chic et vintage

Il y a quelques mois déjà (à vrai dire en septembre dernier…) j’ai été contacté par M-A. et A. pour un projet plutôt enthousiasmant : repenser totalement la décoration d’un appartement à Lyon en créant un intérieur au style vintage et chic en vue d’une location type Airbnb. Les défis ont été multiples :

  • tout d’abord communiquer efficacement avec mes clients qui résidaient à l’étranger, nous nous sommes tout de même rencontrés une fois pour fixer le projet, ensuite nous avons essentiellement échangé par mail ;
  • il fallait également composer avec une partie de la décoration existante : l’appartement avait déjà été refait par un architecte d’intérieur il y a plusieurs années et des jeux de bandes avait alors été créés. Les couleurs qui avait été utilisées n’était plus vraiment d’actualité ;
  • enfin, il fallait respecter un budget limité tout en ayant à l’esprit que le mobilier servirait pour une location, le tout en donnant un style à l’appartement afin qu’il se démarque des autres annonces. La location imposait également une certaine contrainte quant au nombre de couchages.

Toutes ces informations prises en compte, c’était à moi de jouer…

Présentation du projet

Point positif, j’avais déjà une très bonne base car l’appartement avait beaucoup de cachet. Il s’agit d’un appartement familial au centre de Lyon composé de 2 chambres, 2 salles de bains, une cuisine et une grande pièce de vie. Le sol en parquet ainsi que les poutres du plafond et les pierres apparentes dans le salon apportent authenticité et charme à l’appartement. Par ailleurs, la pièce de vie est lumineuse grâce aux grandes fenêtres. Certains éléments déjà existants ont été conservés tels que : la tête de lit et le dressing rouge laqué dans la suite parentale, les salles de bain habillées de mosaïques vertes et l’aménagement de la cuisine.

Voilà quelques vues de l’appartement avant rénovation (vues depuis l’entrée, depuis la cuisine et vue du salon) :

Pour faciliter la lecture de l’espace et alléger la décoration, j’avais suggéré à mes clients de supprimer les jeux de bandes au profit d’un style plus sobre marqué par quelques détails « à la française ». Mais pour des questions de temps, les bandes existantes ont simplement été repeintes dans une seule couleur plus tendance : un très joli bleu-vert. Ils avaient vu mes projets précédents dans lesquels j’avais utilisé cette couleur et ils avaient flashé dessus.

L’ambiance générale

J’ai suggéré à mes clients d’adopter un style « maison de famille » chic en mixant mobilier contemporain et éléments vintage. Ainsi ils pourraient donner une ambiance cosy et chaleureuse à leur intérieur tout en étant moderne. Le but est de mixer design épuré et déco vintage. Des détails déco tels qu’un miroir doré, des coussins en velours ou encore des touches cuivrées et dorées donneront le cachet « à la française » à leur appartement et permettront de rehausser le design sobre et élégant du mobilier.

Pour le nuancier, j’ai misé sur des couleurs douces et neutres (noir, blancs, gris chaud) qui pourront facilement se combiner à quelques touches de vert d’eau et de bleu profond. Enfin, des matières brutes (bois et métal) et des textiles nobles (lin et velours) donneront toute son élégance à leur intérieur.

Murs et sols

La totalité des murs ont été repeints en blanc afin de donner un vrai « coup de jeune » à l’appartement et d’apporter de la luminosité. D’autant que toute la partie de l’entrée, couloir et cuisine avaient très peu de lumière naturelle. Le sol, en parquet, n’a pas été retouché. Celui-ci était patiné par le temps, les murs blancs ont permis de faire ressortir ce cachet.

Concrètement la déco pièce par pièce ? Je vous présenterai tout ça dans la partie 2… Un peu de patience et à très vite!

Crédits photos : Abracadabra – Mélanie Cotton ; Pinterest

Penser sa déco en dehors de toutes tendances

En déco comme dans la mode, le plus dur c’est de trouver son style sans forcément se laisser influencer par les tendances du moment. C’est donc se poser les bonnes questions quand on voit un style ou une inspiration (multiples sur Pinterest…) déco qui nous parle : qu’est-ce que j’aime, qu’est-ce que j’ai envie de retrouver chez moi (et que ça y reste, que je ne m’en lasse pas) ?

La déco du moment c’est le style Hygge. Si vous voulez quelques idées déco vous n’aurez pas de mal à trouver les 10 conseils ou 5 astuces pour adopter le style Hygge dans les plus d’1 million de résultats Google… J’aurais pu, moi aussi, apporter ma pierre à l’édifice. Vous expliquer comment vivre mieux grâce à ce style déco venu tout droit du Danemark et vous donner tous les « ingrédients » d’une déco confortable, simple et cosy. Je me suis d’ailleurs posé la question. Mais cela n’aurait été que la millième redite. J’ai d’ailleurs créé chez moi ce fameux « petit coin cosy » que l’on nomme Hyggekrog – sans même le savoir au début –. J’ai donc l’attirail parfait pour un style Hygge : peau de mouton, banc en bois, coussins bien douillets, tapis en fibres naturelles et guirlande lumineuse.

Pour tout vous dire, ce joli petit coin près de la fenêtre est effectivement bien cosy (il remplit toutes ses fonctions, c’est parfait !). Je l’avais pensé pour ma fille qui en avait assez de son tapis de bébé et me réclamait autre chose. Elle avait bien raison, elle devenait une vraie petite fille et se devait d’avoir son coin girly ! Ce joli coin « hygge » a donc pris place.  Ce qui le rend « hygge » ce n’est pas seulement parce qu’il est confortable et cosy mais aussi parce que des sentiments et des ressentis y sont attachés. Ce « joli petit coin » je l’avais pensé pendant des vacances, je m’y suis investie pour faire plaisir à ma fille, pour lui faire la surprise quand elle rentrerait de vacances. J’ai imaginé sa mine réjouie mais tout aussi intimidée (« parce que quelque chose a changé dans l’appartement ! »). Cela me faisait chaud au cœur… Et finalement, ce coin qui était auparavant investi seulement par elle car connoté « bébé », l’est devenu par moi également. J’aime m’y installer dans l’après-midi pour faire une pause et profiter du soleil hivernal qui nous réchauffe derrière la fenêtre. J’aime rêvasser et regarder la nature et les voisins. Finalement, ce coin est ce qu’il est parce que nous l’avons investi esthétiquement et sentimentalement. Je l’ai créé comme je le pensais dans ma tête.

Alors n’hésitez pas à créer votre intérieur comme vous en avez envie, comme vous le ressentez. Rien ne vous empêche d’aimer le mobilier industriel, les déco ethniques et les couleurs scandinaves. Il faut trouver le bon équilibre… ce qu’on appelle l’harmonie en décoration. Si vous êtes perdus avec toutes ces notions de couleurs, de style, d’ambiance, etc. misez TOUJOURS sur la simplicité. Pour ma part, je commence souvent par désencombrer, ranger et trier pour laisser la place à un espace dégagé et aéré où les objets personnels et sentimentaux prennent vie.

J’aime la couleur mais je l’apporte souvent par touches ou sur un seul mur bien défini. En effet la plupart du temps je laisse les murs blancs et choisit une jolie couleur ou un papier peint à motifs pour relever l’ensemble. J’aime habiller les murs blancs de décorations murales qui peuvent évoluer suivant les envies et les saisons.

J’aime particulièrement le travail de la décoratrice Souraya Hassan qui a créé son agence Binti Home. Souraya a une double culture : allemande et égyptienne. Et elle conjugue harmonieusement décoration européenne, d’influence nordique, et décoration orientale dans son travail. Couleurs, motifs, mobilier, matières… : c’est un éternel ping-pong entre ses deux cultures, un va-et-vient subtilement maîtrisé entre l’orient et l’occident (une petite sélection de ses intérieurs juste en-dessous).

Rien ne vous est interdit en matière de décoration, les tendances sont seulement des indicateurs, gardez juste à l’esprit que le maître mot reste toujours l’harmonie.

Crédits photo : Souraya Hassan de chez Binti Home ; Mélanie Cotton

Vivre libre dans une caravane

Sur le blog de 18h39 de Castorama, j’ai découvert un (ancien) article intéressant intitulé « Un Airstream au fond du jardin, synonyme de liberté ». Aux Etats-Unis, et plus précisément en Caroline du Nord, un jeune couple, Mélanie et George ont décidé que pour vivre mieux ils vivraient dans plus petit. Ils ont acheté un vieil Airstream qu’ils ont entièrement refait à leur goût et qu’ils ont ensuite disposé sur un terrain appartenant à la famille de George. Ils ont certes moins d’espace mais y ont gagné en qualité de vie : fini les loyers exorbitants et les dépenses assommantes. Ils ne voulaient plus de cette vie faite de privations malgré leurs deux salaires ; une vie qui ne leur offrait aucune perspective d’évolution. Désormais ils peuvent vraiment consacrer leur budget à leurs loisirs et à ce qu’ils aiment. Et au-delà de l’aspect financier, vivre dans un micro-logement permet d’entrevoir les relations humaines sous un autre angle. L’espace restreint de l’habitation oblige à mieux communiquer mais également à se libérer d’une multitude d’objets trop encombrants. Une liberté financière et matérielle qui ne les empêche pas de vivre tout à fait normalement.

(Découvrez leur histoire complète et plus d’images de leur Airstream en cliquant sur le lien plus haut ou en cliquant ici. Découvrez également leur blog complet A small life).

L’Airstream de Melanie et George au fond du jardin.

Ce type d’histoire m’inspire particulièrement et on voit fleurir sur la toile de plus en plus de récits du même genre. Cela fait également écho au super compte Instagram que je suivais régulièrement (elle a décidé de fermer son compte) de @libre.et.sauvage (la vie comme elle vient) qui a décidé de vivre dans une caravane refaite à neuf, leur Coquille comme elle l’appelle, avec mari et enfant. Une vie faite de simplicité et de liberté où l’humain reprend toute sa place et est au cœur des relations.

La Coquille de Libre.et.sauvage au milieu d’une clairière.

Crédits photos: A small life; Libre.et.sauvage

Faites-vous plaisir avec un cadeau déco !

Pour Noël, on aime faire plaisir aux autres… mais Abracadabra pense à vous et vous récompense! Offrez un chèque-cadeau à un proche, Abracadabra vous offrira à son tour une réduction de 20% sur votre prochaine prestation déco. Le chèque-cadeau déco est une bonne idée de présent à Noël, originale et à la fois personnelle puisque votre proche pourra avoir une déco à son image. Vous avez accès à toutes mes prestations : de la simple visite conseil à un relooking complet d’un intérieur. Le chèque-cadeau est valable un an à partir de la date d’achat. Pour toutes questions, n’hésitez pas à me contacter, soit par mail: contact@melaniecottondecoration.fr ou par téléphone: 06.07.18.26.94.

Alors à Noël, faites plaisir et faites-vous plaisir!

(Possibilité d’envoi du chèque-cadeau jusqu’au 20 décembre)

Crédit photo : Mélanie Cotton

10 idées de calendrier de l’Avent à faire soi-même

A l’approche de Noël, les calendriers de l’Avent fleurissent sur la blogosphère. Voici une petite sélection toute personnelle : 10 idées de calendriers à faire soi-même pour attendre Noël (et avec ses loulous c’est encore mieux!). Il y a des calendriers tendance, style scandinave : des petites boîtes hexagonales, joliment dorées et colorées d’un rose poudré tout doux. Un style sobre, simple et élégant qui fera son effet puisqu’en prime vous pourrez créer un joli décor mural. Il y a les calendriers poétiques, style attrape-rêves ou encore un délicat mobile fait de sachets et de décoration de Noël. Il y a les classiques, bien sûr, avec les sachets kraft : simples mais qui font toujours leur petit effet associés à une guirlande lumineuse. Il y a aussi les féériques : tout un village de petites maisons en papier, illuminées. De quoi rêver jusqu’à Noël ! Il y a le calendrier ludique, style boîte aux lettres (juste super!): un décompte sur le devant de la boîte et une lettre avec un petit mot ou une surprise chaque jour. Et enfin, il y a bien évidemment les « traditionnels » pour retrouver toute la magie de Noël : une bougie à allumer chaque jour, ou encore des Christmas crackers à ouvrir jusqu’à Noël… Vous voyez il y a le choix. Il ne reste plus qu’à décider de ce que vous allez mettre à l’intérieur du calendrier. Pour sortir des éternels chocolats (et soyons honnête, on sait que nos petits loulous vont déjà avoir une overdose avant Noël), vous pouvez alors miser sur des petites devinettes, des mots tous doux ou encore des bisous différents à faire chaque soir (le bisou vache, le bisou guili, le bisou esquimaux…).

Pour en savoir un peu plus sur le calendrier qui vous intéresse, cliquez sur la photo, vous irez alors directement sur le lien original. Belle préparation de Noël !

Crédits photos : Oh Happy Day; Ouiouioui studio; Marie-Claire idées; Avec ses 10 ptits doigts; Julie fée des bulles; Pour mes jolis mômes; Tine K Home; Trendenser; The sweet life; Pinterest

Interieur salon boheme chic

Réussir sa déco avec son coach déco à distance !

Réussir la nouvelle déco de son salon grâce aux conseils avisés d’un décorateur, tout en habitant loin de toute civilisation, c’est possible grâce à la déco en ligne ! C’est ce que j’ai pu expérimenter dernièrement avec une cliente : ici, point de déco vieillotte ou de murs à rafraîchir. Non ! L’intérieur était récent et contemporain, la pièce de vie spacieuse : cuisine et séjour offraient un bel espace ouvert de 60m2. Une mezzanine terminait l’ensemble et donnait directement sur le séjour. Cet espace proposait donc une très grande hauteur sous plafond. Côté déco, la cuisine était composée de meubles laqués taupe et un mur était peint en vert pomme. L’ensemble des murs du salon quant à eux était de couleur taupe clair et le sol plutôt foncé. Il y avait également de grandes ouvertures qui permettent de baigner ce bel espace de lumière naturelle. Enfin, la base de la décoration existante était plutôt neutre et soulignée par quelques éléments industriels. Et c’était bien là le problème, une déco peut être un peu trop lisse. Le but était donc de rendre l’ensemble cosy et de donner une véritable identité à la pièce. [/et_pb_text][/et_pb_column][/et_pb_row][et_pb_row admin_label=”Ligne”][et_pb_column type=”1_2″][et_pb_image admin_label=”Image” src=”https://www.deco-abracadabra.com/wp-content/uploads/2016/11/bleu-canard-Vardo-Farrow-and-Ball.png” title_text=”%22Vardo%22, le bleu canard de Farrow & Ball pour le mur de la cuisine. Couleur traditionnelle utilisée pour la décoration des roulottes tziganes. Parfaitement adaptée ici pour une déco bohême contemporain !”

L’intervention s’est donc située au niveau du salon. Il fallait donner vie à cet espace et le rendre accueillant, en sachant qu’étant donné la hauteur des murs il n’était pas envisageable de les repeindre. Seul le mur de la cuisine sera repeint en bleu canard.

La couleur Vardo, le bleu canard de Farrow & Ball pour le mur de la cuisine. Couleur traditionnelle utilisée pour la décoration des roulottes tziganes. Parfaitement adaptée ici pour une déco bohême contemporain ![/box]

Il fallait également créer un petit coin bureau dans l’espace du salon. J’ai décidé de conserver le thème industriel déjà existant et de lui donner un côté « esprit de famille » qui a permis de créer un ensemble chaleureux et convivial à cet intérieur : un large canapé, des coussins, un tapis moelleux… Le tout mixé dans différents styles façon ambiance bohême puisque ma cliente ne voulait pas de mobilier assorti. Pour souligner cette ambiance on n’oubliera surtout pas des plantes suspendues ou de beaux cactus taille XL dans un panier comme cache-pot ! Côté couleurs j’ai décidé de partir de la base taupe clair qui sera rehaussée par des touches de couleurs : bleu pétrole, vert forêt, corail, doré. Enfin, j’ai opté pour une multitude de matières pour continuer à jouer sur l’esprit bohême : cuir, métal, lin… Mon travail a donc été le même que lorsque je me déplace chez mes clients. Pour cette intervention de déco en ligne, ma cliente a pu véritablement se projeter dans sa décoration future grâce à la planche d’ambiance et à ma sélection de mobilier et accessoires déco mais aussi et surtout grâce à un échange constant avec elle afin de cibler au mieux ses attentes et ses besoins. Dans un premier temps, j’ai reçu un dossier complet de la part de ma cliente avec photos, plan et quelques notifications à prendre en compte pour mon intervention. Puis j’ai fait un point avec elle par téléphone afin d’être sûre de la direction à prendre pour la nouvelle décoration. Tout au long de mon travail de recherche je restais joignable pour toutes questions ou modifications. Enfin la remise du carnet déco s’est faite via internet et nous avons également débriefé ensemble sur ces propositions. Au final tout s’est parfaitement bien passé !

Crédits photos : Mélanie Cotton; Pinterest; Farrow & Ball

Tendance scandinave & “Garden birds”

L’inspiration en matière de déco est vraiment partout. Souvent en ville, à la terrasse d’un café ou tout simplement en me baladant, j’aime regarder les gens qui passent, observer leur tenue et la manière dont les couleurs sont associées. La mode est toujours est bon support d’inspirations et de tendances. Les cafés et restaurants, tout comme les boutiques, sont aussi de super sources d’inspirations. Les vitrines des magasins regorgent de détails déco intéressants.

J’ai trouvé un petit trésor dans la ville de Mänttä (ville qui regorge de galeries d’art) : une petite bicoque en bois, style chalet bavarois, qui abrite un café à la déco simple et printanière. Ce café se situe dans le parc du musée Serlachius Gösta. A la recherche d’un coin pour se poser et grignoter un petit bout on n’avait pas vraiment l’embarras du choix… Direction donc L’Autereen Tupa, juste en face du musée. Au premiers abords, rien de bien particulier: une maisons en bois bien proprette à la deco extérieure plutôt chargée mais avec des tables et chaises Fermob qui viennent égayer tout ça.  On s’installe et on entre pour se servir (les finlandais adorent le service style cafétéria. C’est très répandu). L’entrée est à l’image de l’extérieur, tout en bois et là même plutôt lourd et sombre. Et puis en tournant la tête direction la salle de service : tout s’illumine! Une petite salle à la déco moderne et fraîche qui brille par sa simplicité. Des suspensions style Muuto aux couleurs douces, un mobilier noir simple mais efficace, contrastant avec la clarté de la pièce, et surtout un papier peint oiseaux qui donne tout son caractère à la déco. Pour faire écho au papier peint, les appliques sont des nichoirs à oiseaux : très poétique. Enfin, un joli fauteuil à oreilles, de couleur bleu nuit, accessoirisé d’un cousin aux motifs fleuris est disposé à l’entrée de la pièce tout à côté d’un poêle. Il donne véritablement le côté familial et cosy à l’ensemble et surtout l’envie de s’attarder ici…

Si vous aimez la tendance “Garden birds” et que vous souhaitez faire la même chose chez vous, voilà une petite sélection de boutiques pour votre shopping :

  • Papier peint Oiseaux “Garden birds” de Louise Body chez The collection (99 euros),
  • Chaises et table Norraker de chez Ikea (Chaise – 55 euros l’une / Table – 99 euros),
  • Suspension MHY de Muuto, disponible en différentes couleurs (179 euros),
  • Applique nichoir Fifi de chez AM PM (85 euros),
  • Fauteuil à oreilles Strandmon de chez Ikea, en jaune pour donner un peu d’énergie ! (299 euros) A associer avec les nombreux coussins fleuris de chez Zara Home (22,99 euros)

[/et_pb_text][/et_pb_column][/et_pb_row][et_pb_row admin_label=”Ligne”][et_pb_column type=”1_2″][et_pb_image admin_label=”Image” src=”https://www.deco-abracadabra.com/wp-content/uploads/2016/08/Garden-BIrds-The-collection.png” show_in_lightbox=”off” url_new_window=”off” use_overlay=”off” animation=”off” sticky=”off” align=”left” force_fullwidth=”off” always_center_on_mobile=”on” use_border_color=”off” border_color=”#ffffff” border_style=”solid”] [/et_pb_image][/et_pb_column][et_pb_column type=”1_2″][et_pb_image admin_label=”Image” src=”https://www.deco-abracadabra.com/wp-content/uploads/2016/08/Fauteuil-Strandmon-IKEA.png” show_in_lightbox=”off” url_new_window=”off” use_overlay=”off” animation=”off” sticky=”off” align=”left” force_fullwidth=”off” always_center_on_mobile=”on” use_border_color=”off” border_color=”#ffffff” border_style=”solid”] [/et_pb_image][/et_pb_column][/et_pb_row][et_pb_row admin_label=”Ligne”][et_pb_column type=”1_2″][et_pb_image admin_label=”Image” src=”https://www.deco-abracadabra.com/wp-content/uploads/2016/08/MHY-blanc-Muuto.png” show_in_lightbox=”off” url_new_window=”off” use_overlay=”off” animation=”off” sticky=”off” align=”left” force_fullwidth=”off” always_center_on_mobile=”on” use_border_color=”off” border_color=”#ffffff” border_style=”solid”] [/et_pb_image][/et_pb_column][et_pb_column type=”1_2″][et_pb_image admin_label=”Image” src=”https://www.deco-abracadabra.com/wp-content/uploads/2016/08/Chaise-et-table-Norraker-IKEA.png” show_in_lightbox=”off” url_new_window=”off” use_overlay=”off” animation=”off” sticky=”off” align=”left” force_fullwidth=”off” always_center_on_mobile=”on” use_border_color=”off” border_color=”#ffffff” border_style=”solid”] [/et_pb_image][/et_pb_column][/et_pb_row][et_pb_row admin_label=”Ligne”][et_pb_column type=”2_3″][et_pb_image admin_label=”Image” src=”https://www.deco-abracadabra.com/wp-content/uploads/2016/08/Coussin-lin-imprime-fleur-ZARA-HOME.png” show_in_lightbox=”off” url_new_window=”off” use_overlay=”off” animation=”off” sticky=”off” align=”left” force_fullwidth=”off” always_center_on_mobile=”on” use_border_color=”off” border_color=”#ffffff” border_style=”solid”] [/et_pb_image][/et_pb_column][et_pb_column type=”1_3″][et_pb_image admin_label=”Image” src=”https://www.deco-abracadabra.com/wp-content/uploads/2016/08/MHY-vert-pale-Muuto.png” show_in_lightbox=”off” url_new_window=”off” use_overlay=”off” animation=”off” sticky=”off” align=”left” force_fullwidth=”off” always_center_on_mobile=”on” use_border_color=”off” border_color=”#ffffff” border_style=”solid”] [/et_pb_image][/et_pb_column][/et_pb_row][et_pb_row admin_label=”Ligne”][et_pb_column type=”1_3″][et_pb_image admin_label=”Image” src=”https://www.deco-abracadabra.com/wp-content/uploads/2016/08/MHY-rose-Muuto.png” show_in_lightbox=”off” url_new_window=”off” use_overlay=”off” animation=”off” sticky=”off” align=”left” force_fullwidth=”off” always_center_on_mobile=”on” use_border_color=”off” border_color=”#ffffff” border_style=”solid”] [/et_pb_image][/et_pb_column][et_pb_column type=”2_3″][et_pb_image admin_label=”Image” src=”https://www.deco-abracadabra.com/wp-content/uploads/2016/08/Applique-nichoir-oiseau-AMPM.png” show_in_lightbox=”off” url_new_window=”off” use_overlay=”off” animation=”off” sticky=”off” align=”left” force_fullwidth=”off” always_center_on_mobile=”on” use_border_color=”off” border_color=”#ffffff” border_style=”solid”] [/et_pb_image][/et_pb_column][/et_pb_row][et_pb_row admin_label=”Ligne”][et_pb_column type=”4_4″][et_pb_text admin_label=”Texte” background_layout=”light” text_orientation=”left” use_border_color=”off” border_color=”#ffffff” border_style=”solid”]

Crédits photos : Mélanie Cotton – Abracadabra; The Collection; Ikea; AM PM; Zara Home

[/et_pb_text][/et_pb_column][/et_pb_row][/et_pb_section]

Hello Helsinki ! Découverte nature

Ma découverte de la ville d’Helsinki a été au premier abord quelque peu déconcertante (comme toute nouvelle découverte d’ailleurs) mais très vite j’ai particulièrement apprécié cette ville. Voilà pourquoi… Bien qu’étant élevée à la campagne, il est vrai que je ne suis pas très « friande » de tout ce qui touche à la nature. Je peux gérer le temps d’un week-end et très vite je retourne au monde urbain où je retrouve tous mes repères ! Je crois surtout que dame Nature me fait un peu peur. Je la trouve particulièrement puissante et maligne et rien que pour ça je la respecte. Oui mais voilà, en Finlande la nature est PARTOUT ! Heureusement pour moi, cette nature est plutôt sympa, en tout cas en été (à part les super moustiques à toutes épreuves… Je ne m’avancerai pas sur l’hiver plutôt rigoureux). Lacs, forêts, verdure, rochers, lumière du soleil : tout est là, brut mais pas agressif, calme et paisible. Ce qui est le plus frappant quand on arrive à Helsinki c’est cette nature qui est toujours présente, même en plein centre-ville. Cela donne l’impression non pas qu’on a choisi de mettre tel ou tel point de verdure ici ou là mais au contraire que c’est bien la nature qui est dans son droit et que celle-ci abrite la ville. Rien que pour ça Helsinki est une ville très agréable : animée mais reposante. Et les finlandais sont à l’image de leur pays : « cool » (grâce à une bonne dose de philosophie) ! Jamais je n’ai trouvé la ville agressive ou les gens pressés : « Ça n’avance pas ? Attendons et réglons le problème sans s’énerver ». Deux minutes après tout rentre dans l’ordre et sans avoir hausser le ton ! Pas de cris ou de klaxons. Juste le bruit des gens qui marchent ou qui parlent et des voitures qui roulent tranquillement.

Le centre-ville d’Helsinki est surtout ponctué de nombreux bâtiments style art nouveau (comme la gare centrale, qui réserve une arrivée magique avec son grand hall) ou d’autres dans un style plus romantique. Mais bien évidemment c’est l’influence d’Alvar Aalto qui est omniprésente. Il a réalisé un grand nombre de bâtiments dispersés un peu partout dans la ville. Quant aux quartiers autour d’Helsinki, on y trouve toujours de superbes maisons en bois toujours bien fleuries, ponctués de nouvelles résidences simples et fonctionnelles, pour certaines fabriquées en briques rouges.

La gare centrale d’Helsinki, “porte d’entrée” dans la ville, majestueuse avec ses superbes lustres dans le hall et les deux paires de statues, sculptées par Emil Wikström, tenant des globes lumineux de part et d’autre de l’entrée principale.

Immeubles dans les quartiers historiques de la ville, près du port. Pour se détendre (encore plus…) un petit tour dans les nombreux cafés et restaurants qui bordent la côte de la ville ou les différentes petites îles. Ici, le café Ursula permet de respirer le bon air iodé de la mer Baltique tout en dégustant un korvapuusti (petits pains à la cannelle et à la cardamome).

Une rue “traditionnelle” à Helsinki. Certaines façades d’immeubles sont animées de bow window.

Souvent des oies sauvages se baladent dans les nombreux parcs de la ville. En banlieue d’Helsinki, la nature est le maître mot !

Crédits photos : Mélanie Cotton; Visitfinland.com